Premium
Commentaires
Sélection

La recherche sur les porte-greffe sort de l’ombre

Publié le 10/03/2017 - 14:40
55 variétés de porte-greffe inscrites en France et à l’étranger ont été implantées sur une parcelle de l’Inra de Bordeaux. Objectif ? Réactualiser ou acquérir des connaissances sur ce matériel végétal.  Photo : Inra Bordeaux

Peu développées depuis près de 50 ans, la recherche et la sélection de nouveaux porte-greffe sont reparties depuis quelques années. Malgré l’utilisation de nouvelles techniques génétiques permettant d’avancer plus vite, les premiers individus ne seront pas prêts avant 15 ans !

Le grand oublié : c’est ainsi que l’on pourrait qualifier le porte-greffe en viticulture. Si la sélection variétale est revenue dans l’actualité récemment, ce sont les variétés résistantes au mildiou et à l’oïdium qui se sont accaparées le débat. Rien ou presque sur les racines ! Le porte-greffe a-t-il été victime de...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière