Premium
Commentaires
Fertilisation

Mieux prévoir la dose d'azote à apporter

Publié le 17/02/2017 - 14:32
La couleur des feuilles peut donner une indication du statut azoté de la vigne, mais pas seulement ! D’autres facteurs peuvent intervenir, comme les carences ou les maladies. Photo : R. Rapp/Pixel Image

Adapter à la vigne un outil de calcul de la fertilisation azotée déjà opérationnel pour les grandes cultures : tel est l’objectif du projet N-Pérennes. Toutefois, l’outil nécessite encore des adaptations avant d’être pleinement opérationnel.

Jusqu’à présent, la fertilisation azotée des vignes se fait de manière relativement empirique, en fonction du rendement attendu à la parcelle. Des indicateurs existent, du plus simple (observation de la couleur des feuilles qui peut montrer une carence en azote) aux plus sophistiqués (analyse de pétiole ou de limbe, Multiplex, analyse de terre…). Mais...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière