Premium
Commentaires
Vinification

L’oxygénation contrôlée des moûts pour réduire les doses de SO2

Publié le 16/02/2017 - 10:46
Avant le débourbage, l’oxygénation contrôlée des moûts (O2CM) permet de réduire la sensibilité des vins à l’oxygène. Photo : L. Theeten/Pixel Image

La société Vivelys travaille sur une méthode de protection des jus blancs contre l’oxydation. Avant le débourbage, l’oxygénation contrôlée des moûts (O2CM) permet de réduire la sensibilité des vins à l’oxygène. Des essais couplant l’O2CM et la réduction de doses de sulfites montrent des résultats intéressants sur le profil des vins.

«Pour protéger les moûts blancs contre les phénomènes oxydatifs, deux solutions sont classiquement utilisées : l’hyper-oxydation ou l’hyper-protection. Chacune a ses limites, introduit Laurent Fargeton de la société Vivelys. En hyper-oxydant les moûts blancs,...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière