Premium
Commentaires
Protection des oxydations

À chaque constructeur sa solution

Publié le 04/03/2014 - 09:50
Photo : O'SUGHRUE no 4 011 004

Pour éviter l’oxydation des jus blancs et rosés au pressurage, les constructeurs ont une réflexion identique mais utilisent des chemins différents. Bucher ou Diemme évitent l’entrée d’oxygène dans le pressoir quand Péra, de son côté, empêche la réaction d’oxydation en injectant du SO2 dans la cage.

La Nature a horreur du vide… Même dans un pressoir pneumatique. « À chaque fois que la membrane se dégonfle, le vide créé est remplacé par de l’air. Cela génère énormément d’oxydation. C’est une conséquence inhérente à l’utilisation même d’une membrane, avec une cage ouverte comme avec une cage...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière