Premium
Commentaires
Résultats d'évaluation

Des plantes nématicides pour gérer le court-noué

Publié le 18/03/2016 - 15:59
Le court-noué est la virose la plus grave connue sur vigne dont le Grapevine Fanleaf Virus et l’Arabis Mosaic Virus sont les principaux responsables. Les dégâts occasionnés par cette maladie sont souvent sous-estimés mais elle est en fait une des plus répandues dans le vignoble français. Photo : Vitinnov

Comment lutter contre les nématodes responsables du court-noué ? Les plantes nématicides utilisées comme couverts végétaux pendant la période de jachère offrent une piste intéressante, d’après les travaux de Coralie Laveau de Vitinnov1, menés en collaboration avec Bordeaux Sciences Agro.

La gestion du court-noué doit être réalisée, entre l’arrachage et la replantation, par des actions visant à diminuer les populations des nématodes vecteurs des virus responsables de la maladie. Un repos du sol de 7 ans est recommandé afin d’éliminer les nématodes vecteurs. Cette durée de repos peut...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière