Premium
Commentaires
vin 2.0

WeChat : chatter en Chine

Publié le 15/04/2015 - 11:10
Regis Chaigne, vigneron dans le Bordelais, raconte l’histoire de ses vins sur WeChat en anglais, et en photo. « Après une dure matinée de boulot dans les vignes, notre équipe déguste le millésime 2014, très prometteur », peut-on lire. Illustrations : Fotolia

Pour vendre en Chine, il faut s’adapter aux usages locaux, et aussi aux moyens de communication. Utiliser notamment les réseaux sociaux est une option innovante, à envisager. WeChat, le premier réseau social chinois, offre ainsi des opportunités à explorer sur le marché du vin en Chine.

«Ils ont tous "ça" ! », témoigne Régis Chaigne1, vigneron au domaine éponyme dans le Bordelais. Difficile à définir WeChat, cette appli mobile extrêmement utilisée en Chine et par la communauté chinoise dans le monde ? Ce professionnel explique : « Lorsque j’ai visité mes importateurs en Chine, j’ai décidé...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière