Premium
Commentaires
Comparaison de trois systèmes

Bio, raisonné ou conventionnel dans un mouchoir

Publié le 11/03/2016 - 16:14
La parcelle de gamay a été divisée  en trois modalités : conventionnelle, bio  et raisonnée. © IFV/Sicarex Beaujolais

Après avoir présenté les impacts sur l’IFT et la quantité de vendange, l’IFV fait le point sur les impacts œnologique, environnemental et économique de trois systèmes de conduite. Résultat : les vins bio sont plus colorés et plus tanniques, pour des coûts de production un peu supérieurs. L’impact sur l’eutrophisation des eaux et les émissions de gaz à effet de serre reste très lié au millésime.

 

Bio, raisonné ou conventionnel : entre les trois, comment choisir ? Afin d’apporter des réponses les plus rigoureuses possibles aux vignerons, l’IFV Sicarex-Beaujolais a entrepris de comparer ces...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière