Premium
Commentaires
Domaine Sainte Cécile du Parc, Hérault

Quand le cabernet-franc voyage

Publié le 08/03/2016 - 17:02
Christine Mouton-Bertoli travaille au quotidien sur le domaine, en priorité sur la commercialisation. Elle est épaulée par Oliver Constans, chef de culture et l’équipe d’œnologues de TWS. Son mari, Stéphane Mouton, est actionnaire du domaine et gérant de l’Intermarché de Pézenas.  © Alain Reynaud

Pour se faire un nom, les propriétaires du Domaine Sainte Cécile du Parc misent sur l’export. Leur cible : la restauration. Pour y arriver, un « mot » d’ordre : ne pas se disperser.

 

«Nous focalisons nos efforts commerciaux sur l’export depuis notre première commercialisation en 2010. La France est un marché très concurrentiel et j’ai la chance d’être bilingue français/anglais, explique Christine Mouton-Bertoli, la propriétaire du Domaine Sainte Cécile du Parc. J’ai commencé par les Salons comme Prowein en Allemagne. En 2015, ce sera ma troisième participation. J’espère y retrouver les...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière