Premium
Commentaires
Vincent Perrin, directeur du CIVC

Il faut réenchanter le champagne

Publié le 03/03/2016 - 09:23
Pour Vincent Perrin, directeur du Comité professionnel du vin de Champagne : « Le CIVC va devoir accompagner tous ces expéditeurs qui ont pris l’habitude de vendre à proximité de leur exploitation. Il s’agit pour nous d’un vrai défi. » Photo : Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne

En poste depuis le mois de septembre 2014, Vincent Perrin a pris la suite de Jean-Luc Barbier à la direction du Comité Champagne. Il nous livre ses premières impressions et ses projets pour l’appellation.

Pouvez-vous nous résumer votre parcours professionnel avant le CIVC ?Vincent Perrin : Je suis depuis quinze ans un haut fonctionnaire au service des entreprises, et en particulier à l’international. J’ai une carrière au sein du ministère des Finances où j’ai occupé successivement toutes les positions qui viennent en appui au développement international des entreprises. J’ai passé la moitié...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière