Premium
Commentaires
Mener de front démarches commerciales et relations presse

Le commerce et la plume

Publié le 03/03/2016 - 08:53
Si vous n’êtes pas connu aux USA, difficile de développer la demande. Mais les journalistes et critiques écrivent prioritairement sur les vins qui sont disponibles sur place. Un cercle vicieux qui peut être brisé par un plan d’action sur ces deux fronts. Photo : Volodymyr Leus/Fotolia

Plus que dans d’autres pays, les consommateurs américains ressentent le besoin de se faire conseiller pour leurs achats de vin et suivent l’avis des critiques. D’où l’intérêt, pour les producteurs, d’associer une démarche de relation presse à leur stratégie commerciale.

« Une agence sur place peut vous aider à savoir qui toucher en fonction de votre cible », explique Pauline Oudin. DR Vous avez trouvé un importateur aux États-Unis. La première étape est franchie. Vous êtes désormais référencé sur la côte Est, mais vos ventes plafonnent. Votre importateur est plein de bonne volonté, mais son catalogue est épais comme plusieurs annuaires téléphoniques. Comment faire pour que votre vin sorte du lot ?...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière