Premium
Commentaires
Stratégie phytosanitaire

Viticulture biologique, observation et anticipation !

Publié le 29/02/2016 - 14:35
Pour limiter les traitements en fin de saison, il est préférable de commencer à traiter tôt : généralement à partir du stade 2-3 feuilles étalées, à adapter selon l’année et la sensibilité de la parcelle aux maladies. Photo : R.Poissonnet/Pixel image

En viticulture biologique, mieux vaut prévenir que guérir ! La plupart des produits de traitement agissent par contact et sont sensibles au lessivage. Il est donc essentiel d’observer ses vignes régulièrement et d’agir en préventif. Quelques conseils clés pour réussir la protection de son vignoble.

Passer à l’agriculture biologique correspond souvent à une révision de son système de culture. Les maîtres mots d’une conversion réussie sont observation et anticipation. En viticulture bio, la majorité des produits phytosanitaires disponibles sont des produits de contact qui ont un effet...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière