Premium
Commentaires
Conseils pratiques

Maximiser ses chances

Publié le 25/02/2016 - 11:38
Les rencontres acheteurs organisées par les interprofessions ou ici par Sud de France sont l’occasion, notamment pour les primo-exportateurs, de rencontrer des importateurs, comprendre les attentes du marché et savoir tout simplement si l’entreprise a la capacité de s’investir sur le marché américain. Photo : Marc regas

La structuration du marché : OK. L’animal importateur : OK. Les bases sont acquises, passons aux détails qui font la différence !

Doit-on faire appel à un agent ?

Selon Business France, un importateur prend en moyenne une marge de 30 % sur le prix départ cave. Le distributeur rajoute une marge de 30-40%. Celle du détaillant oscille entre 30 et 50 %.Est-il judicieux de rajouter un intermédiaire supplémentaire dans une chaîne déjà très longue ? Il n’y a pas de bonne réponse. Si le prix négocié et validé avec l’importateur intègre la marge de l’agent et que celui-ci est supérieur ou égal à...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière