Premium
Commentaires
Aménagements extra-parcellaires

Un auto-diagnostic pour favoriser la biodiversité

Publié le 18/01/2016 - 10:15
Les services rendus par les haies peuvent être augmentés si on plante en quinconce ou si on plante deux rangées d'arbres parallèles, comme ici, dans les côtes de Thongue. © Charles Dubuy

Comment s’y prendre pour favoriser la biodiversité ? Afin de concrétiser leur bonne volonté, des groupes de vignerons en Languedoc-Roussillon ont engagé un travail avec le Conservatoire d'espaces naturels. Un auto-diagnostic « Biodiv&eau » a été mis au point et réalisé par une soixantaine de vignerons. Une démarche qui pourrait être reproductible, après adaptation, dans d’autres régions.

 

Planter des haies, remonter des murs en pierres sèches, laisser des arbres isolés… les aménagements permettant de favoriser la biodiversité commencent à être connus. Mais où précisément vaut-il mieux...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière