Imprimer
Commentaires
Maladies

Usage assoupli pour l’oxyde de cuivre anti-mildiou Kobber de Certis

Publié le 22/01/2019 - 11:50

L’ANSES vient d’annoncer l’évolution autour de Kobber®, l’anti-mildiou à base de cuivre de Certis, pour en simplifier l’usage, notamment au niveau de la largeur des zones non traitées en bordure de point d’eau (ZNT).

Les conditions d’application de Kobber®, solution anti-mildiou à base de cuivre de Certis, sont désormais plus souples. Pour la protection du vignoble 2019, la réglementation autorise une ZNT à présent réduite à 20 mètres. Cet assouplissement est assorti de deux conditions : que la quantité de cuivre métal appliquée soit inférieure à 1.8kg/ha et que la dose d’application soit inférieure à 600g de cuivre métal par traitement. Dans ce cas, Kobber® pourra être utilisé à la dose de 1.33kg/ha pour trois applications par an fractionnables.

Pedro Michelin, chef marché cultures spécialisées explique :

Cette situation correspond à ce qui est généralement rencontré en viticulture conventionnelle. Les viticulteurs ont généralement recours aux spécialités cupriques en fin de cycle. Au final, ils épandent en cumulé sur l’année moins de 1800 g de cuivre par hectare. Cet assouplissement en matière de ZNT, pour protéger les cours d’eau, est donc une excellente nouvelle avant tout pour les viticulteurs qui sont engagés dans un itinéraire raisonné.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière