Imprimer
Commentaires
Gel

Sur les vignes peu vigoureuses, la taille en deux temps n'est pas forcément recommandée

Publié le 07/04/2022 - 14:46

Les chambres d'agriculture PACA viennent de réaliser un point sur les méthodes préventives pour limiter les risques liés au gel de printemps. 

La taille en deux fois fait partie du panel de solutions. Cette technique consiste à tailler une première fois en conservant les sarments sélectionnés sous forme de baguettes puis finir de tailler en courson après la période de risque de gel. En cas de gel, ce sont les bourgeons de l’extrémité des baguettes qui se sont développés en premier qui gèleront et non les bourgeons de la base qui n’ont pas encore débourré.

Pour les conseillers chambre, cette technique est applicable sur les parcelles n’ayant pas de problème de vigueur, dans les secteurs tardifs et lorsque le gel ne survient pas trop tard dans la saison. 

Si cette technique est mise en place, il peut être intéressant de supplémenter la fertilisation azotée de 5 à 10 unités d’azote afin d’accompagner ce double débourrement.

En effet, la technique est déconseillée sur les parcelles peu vigoureuses car elle demande à la vigne de mobiliser ses réserves deux fois pour effectuer deux débourrements (bourgeons de l’extrémité puis de la base des baguettes). Sur les secteurs précoces et si le gel est tard dans la saison, il est possible que les bourgeons de la base des baguettes aient déjà débourré. Ils seront donc sensibles au gel et on perd le bénéfice de cette technique, peut-on lire dans la note des chambres de la région PACA. 

© S. Favre/Pixel image

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière