Imprimer
Commentaires
Recherche

Premier séquençage d’un porte-greffe

Publié le 19/07/2019 - 14:52

Les chercheurs de l’Inra et de l'Institut des sciences de la vigne et du vin (ISVV) de l'université de Bordeaux publient la première séquence du génome d’un porte-greffe de vigne. D’origine américaine Vitis riparia « Gloire de Montpellier », Il est le plus ancien porte-greffe utilisé en France, père de très nombreux autres porte-greffes utilisés en viticulture.

C’est la première fois qu’un séquençage du génome est effectué sur une vigne non européenne. Celui du cépage pinot noir a été réalisé en 2007. Un peu plus de 37 000 gènes et les séquences répétées (environ 35% du génome est constitué d’éléments transposables) ont été identifiés sur ce porte-greffe. Les travaux se poursuivent pour affiner les résultats.

Une première analyse comparative a été réalisée avec la séquence du cépage pinot noir. Une très grande correspondance a été observée malgré une divergence d’évolution remontant à quelques 50 millions d’années. L’étape suivante consiste à caractériser ces gènes, observer les différences, les points de convergence et étudier les mécanismes moléculaires et génétiques qui régissent les caractères d’intérêt chez plusieurs représentants du genre Vitis et leur diversité.

Cette recherche ouvre de nouvelles voies vers l’identification de gènes d’intérêt agronomique absents chez la vigne européenne (résistance aux maladies et ravageurs, adaptation au milieu) dont certains spécifiques des racines.

Les spécialistes pourront bientôt visualiser et chercher les gènes qui les intéressent, l’Inra les mettant à disposition sur son site.  

 

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière