Imprimer
Commentaires
Biocontrôle

Mildiou, oidium: Saccharomyces est aussi utile à la vigne

Publié le 15/12/2017 - 14:04

Pour développer le biocontrôle dans la lutte contre le mildiou et l'oïdiumBASF s'est focalisé sur une levure bien connue des vinificateurs : Saccharomyces cerevisiae, plus spécifiquement une souche issue de la recherche Agrauxine. Ici pas besoin de veiller à la bonne implantation de l’organisme vivant. Ce sont les parois de la levure qui ont la capacité de mimer une attaque de mildiou et d’oïdium lorsqu’elles sont pulvérisées sur la vigne.

Comment ça marche ?

romeo, produit de biocontrôle en vigne Le contact de la Cerevisane (nom donné aux extraits de paroi) active une cascade de signaux cellulaires. Des gènes impliqués dans les défenses naturelles de la vigne sont sur-exprimés. Ils codent pour des molécules capables de protéger la plante contre les attaques comme les phytoalexines.

Le produit à base de Cerevisane a obtenu une homologation de la l'ANSES. La spécialité commerciale a reçu le nom de Roméo. « Appliqué à la dose recommandée de 0.25 kg/ha, en pulvérisation foliaire et en préventif, ce stimulateur des défenses naturelles permet de moduler les doses de produits phytosanitaires habituellement utilisées pour lutter contre le mildiou et/ou l’oïdium », explique David Claudel de BASF.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière