Imprimer
Commentaires
Nouvelle-Aquitaine

Les années se suivent et ne se ressemblent pas

Publié le 17/07/2019 - 13:46

 En Nouvelle-Aquitaine, la région de Gaillac, de Gascogne- Saint-Mont-Madiran ont dressé un bilan de la campagne 2018.  A cette époque, de très forte pression mildiou étaient observées avec des pluies contaminantes très fréquentes entre fin mai et mi-juin. Des dégâts sur grappes ponctuellement sévères étaient relevées. A l’inverse, l’oïdium a été peu préjudiciable, de même que le botrytisLes contaminations de black-rot ont été favorables aux contaminations. Le communiqué précise :

 Les dégâts les plus importants sur grappes seront toutefois issus des orages de début juillet intervenant juste avant la fermeture de la grappe. Ces attaques tardives confirment, cette année encore, l'importance des stades nouaison-fermeture dans la gestion du Black-rot.  

Erinose et cicadelle verte n’ont pas généré de dégâts majeurs. revanche, la pression Eudémis a été nettement plus élevée que les années antérieures. Les dégâts importants ont conduit à anticiper les vendanges dans certaines exploitations.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière