Imprimer
Commentaires
Fongicides

La resistance CAA progresse et se généralise

Publié le 01/04/2015 - 18:16

Malgré les recommandations de limiter l’emploi des fongicides du groupe CAA (Acide Carboxylique Amide dont diméthomorphe, iprovalicarbe, benthiavalicarbe, mandipropamid et valifénalate), la résistance n'a cessé de progresser. En 2013, la quasi-totalité des parcelles analysées dans les vignobles du Nord-Est (Champagne, Bourgogne, Beaujolais) présentait des souches résistantes.

En 2014, la surveillance a été étendue à l'ensemble des vignobles pour dresser une situation nationale. Les résultats 2014 montrent que la situation observée en 2013 dans les vignobles du Nord Est est, en fait, généralisée à l'ensemble des vignobles français. Dans ces conditions, il sera nécessaire de s'assurer, par des essais de terrain, que les substances actives concernées participent encore à l’efficacité des préparations qui les contiennent.

Source : d'après la note technique commune de gestion de la resistance 2015, rédigée par un groupe de travail réunissant des experts de la Direction Générale de l’Alimentation–Sous-Direction de la Qualité et de la Protection des Végétaux (DGAL-SDQPV), de l’Agence nationale de sécurité sanitaire-unité Résistance aux Produits Phytosanitaires (Anses-RPP), de l'Institut National de la Recherche Agronomique (INRA), du Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne (CIVC), de l'Institut Français de la Vigne et du Vin (IFV) et des Chambres d’Agriculture.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière