Imprimer
Commentaires
Effluents phytosanitaires

Ecobang de Vento-Sol gagne face au Ministère de l’Ecologie

Publié le 27/06/2018 - 14:23

Après 8 années de blocages administratifs, dont trois années de procédure judiciaire, le Tribunal Administratif de Toulouse a donné raison à la société Vento-Sol contre le Ministère de l'Ecologie : le dispositif Ecobang n'a pas besoin de reconnaissance pour le traitement des effluents phytosanitaires.

Le dispositif Ecobang conçu par Nicola Vento va ainsi pouvoir être officiellement commercialisé. « La justice a confirmé que c'était une faute de l'Etat, qu'Ecobang n'avait pas besoin de reconnaissance pour pouvoir être vendu et utilisé », a expliqué Nicola Vento, créateur de la société, à La Dépêche.

Le concept qui permet l'évaporation de l'eau contenue dans les effluents phytosanitaires sur un principe de ventilation forcée à l'intérieur de cuves fermées générant un résidu totalement sec, ne rentrait pas dans les cases, selon la législation : « L'arrêté n'autorisait que l'épandage des effluents phytosanitaires. Or avec Ecobang, on obtient un résidu sec à la fin de l'évaporation, un déchet qui n'est pas épandable et qui doit être éliminé par un prestataire », poursuit Nicola Vento,

Depuis le début de l'année, plus d'une trentaine de machines ont été vendues, selon la Dépêche.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière