Imprimer
Commentaires
Languedoc-Roussillon

Deux GIEE reconnus sur le thème de la viticulture

Publié le 28/07/2015 - 17:52

Instaurés par la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt, les groupements d’intérêt économique et environnemental (GIEE) sont des collectifs d’agriculteurs qui s’engagent dans un projet durable de modification ou de consolidation de leurs pratiques agricoles, visant à la fois performance économique, environnementale et sociale.

La reconnaissance d’un GIEE est accordée par le préfet de région, dans le cadre d’appels à projets. En Languedoc-Roussillon, l’appel à projets 2015 compte trois périodes de dépôts de candidature, clôturées au 1er avril, 1er août et 1er décembre.

Pour la première séquence, en Languedoc-Rousillon, 9 collectifs d’agriculteurs engageant 207 exploitations, ont été reconnus par l’Etat : impliquant l’ensemble des filières emblématiques de la région, s’attachant notamment à l’autonomie des systèmes, à la diminution des intrants, à la diversification des cultures et à leur valorisation commerciale, les projets présentés ont montré leur pertinence du point de vue de leur ancrage territorial, du caractère collectif des actions prévues, du partenariat mobilisé, assurant un bon appui au lancement de nouvelles dynamiques sur le terrain.

Dans le secteur viticole, on peut citer parmi ces 9 premiers GIEE :

  • Le GIEE de la Cuma LES ENHERBEURS créé par 4 viticulteurs du Faugérois (Hérault) qui mettent en place, sous climat semi-aride, un enherbement durable dans les vignes afin de conserver les sols et réduire les pratiques phytosanitaires, avec un protocole INRA suivi de la conduite des vignes à la vinification, ceci en prise avec leur ODG.

 

  • Le GIEE des VIGNOBLES DOM BRIAL (Territoire de la coopérative viticole, en Catalogne, Pyrénées Orientales) associe à ce jour 29 exploitations, dont celle de l’EPL Perpignan Roussillon, dans une approche diversifiée et systémique de l’activité viticole, en développant l’enherbement, la confusion sexuelle, la valorisation des IAE, l’économie d’énergie et la certification Agriconfiance.

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière