Imprimer
Commentaires
Phyto

Des vignerons suisses veulent être dédommagés

Publié le 25/10/2016 - 16:46

En 2015, pour lutter contre le mildiou, des viticulteurs suisses du canton de Vaud ont décidé d’adopter, pour la campagne à venir, un mélange formé de soufre, de cuivre, d’un extrait d’algue brune, de bicarbonate de potassium et de phosphonate de potassium. Du lait maigre est ajouté, notamment pour éviter que la substance ne soit lessivée à la première pluie. 

Cette année, suite à une très forte pression mildiou et à certainement d'autres facteurs à déterminer, les traitements n'ont pas eu l'efficacité escomptée. Vingt-trois vignerons, dont neuf professionnels, demandent une indemnité à la firme Stähler qui a concocté les produits de traitement. 

Les confrères suisses du Journal 24 heures ont recueillis le témoignage d'un des vigneronsJean-Paul Forestier, vigneron encaveur à Chardonne, président de la coopérative Héli Chardonnere.

Nous menons des analyses dans le but d’établir un lien de responsabilité. Le vigneron est responsable du traitement des vignes, je suis d’accord. Mais ceux qui nous conseillent, notamment la firme avec laquelle nous travaillons, doivent aussi prendre leurs responsabilités. 

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière