Imprimer
Commentaires
Biocontrôle

Des lysats d’amibe, bons candidats contre le mildiou

Publié le 24/10/2019 - 13:22

L’entreprise lyonnaise Amoéba annonce une efficacité de son lysat d’amibe Willaertia magna C2c Maky au champ contre le mildiou de la vigne. Willaertia magna C2c Maky est une amibe naturellement présente dans l’eau. Elle a été découverte dans les eaux thermales d’Aix-les-Bains par les laboratoires de l’université Claude Bernard à Lyon. Amoéba se base sur treize essais prometteurs conduits en 2019 (dix essais en France, un en Allemagne, un en Italie et un en Hongrie) et réalisés de manière indépendante. Dans ces essais, une efficacité de 50 à 80 % sur grappes a été observée, même en cas de forte contamination.

Selon la firme, l’efficacité de la substance active est équivalente à celle de la bouillie bordelaise (750 g de cuivre métal par application) en cas de pression faible à modérée de mildiou, et inférieure en cas de pression très forte de mildiou. Un gain d’efficacité peut être attendu grâce à des perfectionnements de la formulation. Une autorisation de mise sur le marché pourrait intervenir en 2025 en Europe.

 Cette substance active pourrait être très utile pour la mise au point de programmes de traitement 100 % biocontrôle, ou des programmes adaptés à la viticulture biologique en association avec le cuivre à dose très réduite, déclare Fabrice Plasse, PDG d’Amoéba.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière