Imprimer
Commentaires
BSV bilan

Dans le vignoble gersois, un millésime 2022 « très sain » mais peu volumineux

Publié le 06/10/2022 - 11:55

Un BSV hors-série viticulture de l’édition Midi-Pyrénées « Gascogne Saint-Mont Madiran » vient d’être publié. Il revient sur les faits marquants de la campagne 2022 dans le vignoble gersois et dresse un bilan de la pression biotique.

Echaudage et flétrissement en 2022 – Photo CA81 « Cette campagne 2022 a été marquée par l’absence de pluies estivales et par les périodes de canicule qui se sont succédé de mai à septembre. Côté maladies, les conditions chaudes et sèches ont permis de limiter l’impact des champignons en fin de saison malgré une pression forte au printemps. Le millésime 2022 est très sain. Côté ravageurs, les vers de la grappe ont « disparu » au fil des générations avec la hausse des températures. La cicadelle verte, très présente en début de campagne, a vu ses populations larvaires chuter en fin de campagne », résume l'animateur filière viticulture de la chambre d'agriculture du Tarn qui a élaboré le bilan sur la base des observations du réseau.

Les vendanges ont débuté précocement, autour du 25 août pour les premiers Sauvignon et Chardonnay (17 août pour les parcelles touchées par la grêle de la veille). En raison du gel, de la coulure, de la grêle mais aussi de l’absence de pluie estivale, les rendements du millésime 2022 sont fortement en baisse. Ils seraient inférieurs de 40 à 50% par rapport à la normale.

Pour consulter le BSV bilan 2022 dans son intégralité, suivez ce lien.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière