Imprimer
Commentaires
Bio versus conventionnel

Bientôt une étude sur les effets positifs de l'AB

Publié le 08/06/2015 - 18:39
A la suite d'une question de Joël Labbé (Morbihan, écologiste) au Sénat, lors de la traditionnelle séance des questions d'actualité au gouvernement, concernant l'évaluation des externalités négatives de l'agriculture conventionnelle et des aménités positives au niveau économique, social et environnemental de l'agriculture bio, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, s'est engagé à fournir une étude sur le sujet.
 
Selon Joël Labbé :
"Nous oublions trop souvent de prendre en compte les externalités négatives associées à l’agriculture conventionnelle que sont : la pollution des eaux, la pollution de l’air, l'ingestion de produits phytosanitaires par les consommateurs, les maladies professionnelles des agriculteurs, la perte de biodiversité, la dégradation des sols... En parallèle les aménités engendrées par l’agriculture bio sont : la dépollution des sols, la filtration des eaux, l'amélioration de la qualité nutritionnelle et gustative des aliments, l'amélioration de la qualité de l’air, la préservation de la biodiversité, la préservation des éco­systèmes, l'intensification de l’emploi, la revitalisation rurale, le maintien des paysages.

Cette étude va permettre que l’État se penche sérieusement sur le calcul économique associé aux externalités de l’agriculture et chiffre enfin réellement le coût et les bénéfices de la transition que nous attendons tous et que nous avons inscrit ensemble dans la loi."

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière