Imprimer
Commentaires
Statistique

Un revenu agricole à la hausse qui fâche

Publié le 06/07/2016 - 10:18

La commission des comptes de l’agriculture nationale (CCAN) s’est réunie ce mardi 5 juillet. Selon ses conclusions, pour l'année 2015 et par rapport à 2014, le revenu agricole est en hausse de: 

  •  +4.8% en moyenne par actif.
  •  +9.6% par actif non salarié (c’est à dire exploitant et coexploitant), déduction faite de toutes les charges de production.

Des chiffres vides de sens selon l'APCA et la FNSEA

Pour l'APCA, l'assemblée permanente des chambres d'agriculture, ces résultats positifs agrègent des situations sectorielles très contrastées :

  • Crise dans l’élevage laitier et porcin dont les productions baissent en valeur de -11,5% et -6.5% respectivement.
  • Productions végétales plutôt bien orientées mais avec des reculs pour le maïs (-18% de la production en valeur) et les vins d’appellation d’origine (-2%, production en valeur).

On regrettera l’absence d’éclairage sectoriel dans les comptes présentés ce 5 juillet, qui aurait été particulièrement important pour mesurer l’ampleur des crises de l’élevage laitier et porcin en 2015.
En effet, les comptes par orientations technico-économiques des exploitations qui étaient présentés jusqu’à présent ont été jugés trop fragiles et retirés des documents publiés par la CCAN de juillet.

On soulignera aussi combien l’agriculture française est désormais prise dans les remous de l’instabilité.
Le revenu agricole global a été divisé par deux entre 2007 et 2009 puis il est passé du simple au double entre 2009 et 2015.

La FNSEA a aussi dénoncé, les indicateurs choisis par la Commission:

Le choix de ne plus afficher les résultats par production mais de ne retenir qu'un résultat global ressemble à une provocation au moment où l’agriculture subit une crise sans précédent et que les paysans voient les difficultés s’amonceler dans de nombreux secteurs de production.

La FNSEA ne comprend pas ce choix indécent de la Statistique Publique : cet indicateur macroéconomique ne peut être assimilé à un résultat d'exploitation et donc au revenu des agriculteurs.

La situation est déjà trop difficile pour laisser paraître ce genre de chiffres hors sol

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière