Imprimer
Commentaires
Foncier viticole

Les échanges baissent, les prix sont en hausse

Publié le 24/05/2019 - 16:14

Selon un communiqué de la Safer sur les marchés fonciers ruraux, le marché concernant la vigne a baissé avec des prix en hausse pour 2018. Très exactement 8 750 transactions (-7,5 %) pour 844 millions d’euros (-31,1 %). Ce qui représente 16 800 hectares (-0,4 %). Les cessions sociétaires s’ancrent toujours plus dans certains bassins viticoles (Bordelais, Bourgogne, Champagne et Cognac). En vigne AOP, le prix moyen s’est négocié à 147 300 euros /ha soit une hausse de 2,4 %. Les vignes à eaux-de-vie AOP (Cognac, Armagnac) le prix moyen a été de 48 700 euros/ha soit + 3,8 %. Les vignes hors AOP (vins de consommation courante) affichent un prix moyen de 14 200 euros/ha soit + 2,3 %. Ce sont les sociétés qui figurent comme majoritaire parmi les acheteurs. Ainsi, les sociétés de portage foncier ont progressé de 6 % en 1993 à 11 % en 2018 et les sociétés d’exploitation agricole sont passé de 6 % en 1993 à 28 % en 2018. Les agriculteurs sont en net recul. Leurs acquisitions représentent 43 % des surfaces en 2018, contre 63 % en 1993. Les non-agriculteurs se maintiennent (18 % des acquisitions en 2018, 20 % en 1993).

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière