Imprimer
Commentaires
Urgent

Une feuille de route électrochoc pour les entreprises Vigneron Indépendant dans le contexte de Taxes US, Distortion de concurrence Chine et COVID-19

Publié le 10/03/2020 - 12:19

Les salons de Vigneron Independant de Bordeaux et Paris-Champerret viennent d'être reportés à juin 2020 en raison des mesures définies par les autorités sanitaires interdisant les rassemblements de plus de 1.000 personnes simultanément.

Afin de sauver la performance des territoires et de l'économie française, Jean-Marie Fabre, Président de Vigneron Independant, rappelle la feuille de route sur laquelle les efforts de tous les ministères et ceux du gouvernement Français doivent porter, dans un communiqué de presse  : 

 

Alors que nos entreprises vigneron indépendant et notre secteur subissent depuis 1 an des distorsions de concurrence sur le marché chinois, l’incertitude sur le marché du Royaume-Uni et payent « cash » le soutien illégal de quatre pays de l’Union européenne à l’avionneur Airbus sans aucune solution de compensation mise en place depuis cinq mois et déjà des dizaines de millions d’euros de pertes de chiffre d’affaires et de parts de marchés définitivement perdues... Voilà déjà apparaître les conséquences désastreuses du contexte anxiogène lié au coronavirus et des mesures appliquées !

 

Nos entreprises, toutes TPE/PME, présentes dans les 66 départements viticoles français et garantes de l’aménagement du territoire, de leur attractivité touristique, de leur performance économique (2ème excédent de la balance commerciale de la France, à hauteur de 12 Milliards d’euros) et premières employeuses de main d’œuvre, ont aujourd’hui les deux genoux à terre et pour beaucoup proches de mesures de licenciement ou de cessation d’activité !

Alors il nous faut sans tarder un véritable électrochoc pour soutenir nos entreprises vigneron indépendant et toutes celles du secteur :

  • un fond de compensation sur les taxes US immédiat afin de relancer notre export sur ce pays,
  • une négociation rapide avec la Chine sur notre pénétration à droits de douanes équivalents à ceux de l’Australie et du Chili
  • et, en lien avec les conséquences de la crise sanitaire, des mesures imminentes d’accompagnement et de soutien qui doivent aller plus loin que le dégrèvement d’impôts directs : il faut une année blanche de cotisations salariales, une année blanche des intérêts bancaires, un report des annuités d’emprunts et un dispositif de consolidation des trésoreries !

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière