Imprimer
Commentaires
Vendanges 2019

Production 2019 estimée à 42,2 millions d'hectolitres

Publié le 20/11/2019 - 09:39

Selon les estimations établies au 1er novembre 2019, et publiées par le ministère de l'agriculture  et de l'alimentation, alors que les vendanges sont terminées : la production viticole s'établirait à 42,2 millions d'hectolitres, soit un niveau inférieur de 15% à celui de 2018 et de 7% à celui de la moyenne des cinq dernières années.

Conditions climatiques

On lit dans le bulletin d'information de l'Agreste -Service de la statistique et de la prospective du Ministère de l'agriculture et de l'alimentation- que la récolte viticole 2019 serait inférieure de 15% à celle de 2018, qui avait bénéficié de conditions climatiques favorables à la floraison et à la formation des raisins. Cette récolte devrait être l’une des plus basses des cinq dernières années, avec la récolte 2017, historiquement réduite par un gel de grande ampleur. Après un gel printanier dans certains vignobles, la floraison de nombreux vignobles s’est déroulée dans des conditions climatiques défavorables (humidité et basses températures), conduisant à de la coulure (chute des fleurs ou des jeunes baies) et parfois du millerandage (baies de petite taille ou de taille inégale). Les bassins de la façade Ouest du pays ont été les plus touchés. Puis les épisodes caniculaires de juin et juillet ont affecté de manière plus prononcée certains départements du Sud, comme le Gard, l’Hérault ou le Var, occasionnant des brûlures de grappe et des pertes de production. Les réserves en eau des sols, déjà déficitaires au 1er juillet par rapport à la moyenne sur 30 ans, se sont amenuisées tout au long de l’été. Les quelques précipitations en août et septembre ont été insuffisantes et trop tardives dans la majorité des départements viticoles. L’aggravation de cette sécheresse jusqu’aux vendanges, associée à des températures élevées, a accentué la baisse de production. Avec des températures estivales élevées et un stress hydrique important, la pression des maladies a été modérée dans la plupart des vignobles, comparée à 2018. Au 1er novembre, dans l’ensemble,les vendanges se sont terminées dans des conditions sanitaires préservées.

 

 

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière