Imprimer
Commentaires
Politique

Lettre ouverte pour le maintien de la régulation des plantations de vignes au-delà de 2030

Publié le 14/06/2019 - 16:49

Jeudi 13 juin, Françoise Férat, sénatrice de la Marne, les élus de l’Anev (association nationale des élus de la vigne et du vin) et des parlementaires ont adressé au Président de la République et au Premier ministre une lettre ouverte demandant le maintien de la régulation des plantations de vignes au-delà de 2030.

Ils s’inquiètent d’une libéralisation des plantations de vigne dans l’Union européenne dans le cadre de la réforme de la Politique agricole commune 2021-2027.

« Sans régulation des plantations de vigne, la viticulture, comme d’autres filières agricoles, sera exposée à des risques de surproduction fatals pour le secteur. Nous comptons donc sur le Président de la République et le Gouvernement pour soutenir le maintien de ce système au-delà de 2030 », ont indiqué les coprésidents de l’Anev, la sénatrice Nathalie Delattre et le député Philippe Huppé.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière