Imprimer
Commentaires
Bilan de campagne

Les vins IGP du Sud-Est voient la vie en rose

Publié le 04/12/2019 - 13:17

Pour la campagne 2018-2019, plus de 725 000 hl de vins en vrac ont été contractualisés pour la zone IGP du quart Sud-Est dont 600 000 hl en seuls vins d’assemblage. Ces contrats ont progressé de 13 % de hausse, toutes couleurs confondues sur la campagne 2017-2018. Mais 78 % des volumes contractualisés en assemblage se font avec du rosé qui reste le marqueur fort.

Seulement 5% des volumes contractualisés, toutes couleurs confondues, sont issus de millésimes antérieurs à 2018 (contre 32% en 2017-2018 pour le millésime 2017).

L’IGP Méditerranée, qui a fêté ses 20 ans cette année, représente 82 % des volumes contractualisés en assemblage. Les cours de cet IGP ont grimpé de 14 % en valeur pour le rosé et le rouge et 15% pour le blanc. Les vins d’assemblage des IGP du Sud-Est, toutes dénominations confondues, se concentrent sur le segment rosé qui affichent une hausse de + 34 % des volumes contractualisés. Cette hausse s’accentue plus encore sur l’IGP Méditerranée qui enregistre une hausse des volumes de 44 % en rosé sur cette dernière campagne par rapport à la précédente.

Les blancs, déclarés en assemblages toutes dénominations confondues, totalisent une hausse de 12 % en volume. Cette augmentation monte à 20 % sur le seul segment IGP Méditerranée. En valeur, ce sont 15 % de hausse.

Sur les 8 000 hl produits en bio sur l’ensemble des dénominations, une baisse de 28 % des volumes est enregistré en rouge. Les rosés se maintiennent, et les blancs ont totalisés 29 % de hausse en volume. Côté valeur, les cours ont enregistrés une hausse de 29 % en rouge comme en rosé.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière