Imprimer
Commentaires
Conseils de bassin

Les vignobles de Bordeaux et Cognac fixent leurs limites de croissance

Publié le 16/11/2021 - 09:43

Les conseils de bassins viticoles « Bordeaux-Aquitaine » et « Charentes-Cognac » se sont réunis hier, lundi 15 novembre à Cognac, en même temps que les comités régionaux Aquitaine et Charentes-Cognac de l'INAO, sous la présidence de Fabienne Buccio, préfète de la région Nouvelle-Aquitaine, et des deux présidents de CRINAO, Bernard Farges et Florent Morillon.

Sur la gestion du potentiel viticole 2022, les CRINAO et les conseils de bassins viticoles ont donné un avis favorable aux demandes de limitation des plantations nouvelles de vignes présentées par l’ensemble des appellations d'origine protégées (AOP), des indications géographiques protégées (IGP) et par le vignoble sans indication géographique (VSIG) pour 2022.

  • Afin d'éviter les risques d'offre excédentaire et de dépréciation de ces appellations, la croissance de ces vignobles sera limitée en Gironde à 1,5 hectare pour la plupart des AOC et 1 hectare pour les VSIG ; à 100 hectares en AOC de la Dordogne, l'appellation Côtes de Duras et l'IGP Périgord, et enfin à 1 hectare pour l'IGP Atlantique.
  • Pour le bassin Charentes-Cognac, la croissance du vignoble sera limitée à 3129 hectares pour l'AOC Cognac, 1 hectare pour l'AOC Pineau des Charentes, 40 hectares pour l'IGP charentais et 35 hectares pour les VSIG.


Après examen par les instances nationales de l'INAO et de FranceAgriMer, un arrêté interministériel fixant ces limites sera publié avant le 1er mars 2022 pour permettre aux viticulteurs de déposer leurs demandes individuelles de plantations entre le 15 mars et le 15 mai 2022.
 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière