Imprimer
Commentaires
Altercation

Les « vautours » répondent aux Jeunes Agriculteurs

Publié le 27/01/2017 - 13:27

Suite à l’opération entreprise en milieu de semaine par les Jeunes Agriculteurs de Charente dénonçant les viticulteurs « vautours », ces derniers ont riposté.

Après leur action dénonciation de mercredi soir, les JA avaient annoncé le lendemain prévoir de dévoiler les noms des 6 viticulteurs charentais qu’ils jugeaient être des « vautours ».

Selon une information relayée dans Charente Libre, les syndicalistes ont cherché à tempérer leur action. « Trois d’entre eux nous ont appelés en disant qu’ils allaient faire marche arrière et ne pensaient pas que leurs agissements allaient prendre une telle ampleur », a justifié Julien Massé, responsable du pôle viticulture des JA Charente, toujours selon le journal.

De l'autre côté de la barre, un viticulteur bio a tenu à préciser la chose suivante : « J’aimerais rappeler à certains de ces JA qui dépendent de la grande FNSEA qu’ils ont bénéficié il y a une dizaine d’années du droit de plantation en cépage “autres”. Et quand le cognac a de nouveau eu le vent en poupe, ils ont replanté de l’ugni blanc pour faire du cognac. Ce sont les mêmes qui pouvaient se servir de la FNSEA pour récupérer des droits de plantation et empêcher les petits comme moi de se développer qui viennent aujourd’hui nous reprocher d’essayer de s’agrandir ».

Les JA qui comptent publier le nom de ceux qui persistent, déclarent se sentir un peu seuls dans leur lutte : « C’est regrettable que l’UGVC ne s’implique pas d’avantage. Seul le chef de famille Christophe Véral nous a dit qu’il nous soutenait ». 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière