Imprimer
Commentaires
Programme national d’aides

Les professionnels expriment leur ras le bol face aux retards de paiement

Publié le 16/03/2017 - 08:20

Réunis à Paris mercredi 15 mars 2017, les représentants professionnels de la filière vitivinicole ont décidé de quitter la réunion du conseil spécialisé de FranceAgriMer. Face aux retards conséquents pris dans la mise en œuvre du programme national viticole, ils expriment leur ras le bol et pointent du doigt la responsabilité de FranceAgriMer, du ministère de l’Agriculture et de la Commission européenne. Ils craignent qu’une partie importante des crédits européens ne soit pas utiliséeremettant en cause les investissements nécessaires à l’amélioration de la compétitivité de la filière, voire la pérennité du programme spécifique d’aides auquel ils restent attachés.

 

Pour Stéphane Héraud, président de l’AGPV (association générale de la production viticole):
 

La situation est inacceptable. Il est indispensable qu’ils prennent enfin la mesure de l’urgence à débloquer la situation et apportent stabilité et visibilité aux opérateurs.

L’AGPV rassemble les organisations professionnelles de la production viticole : CNAOC (vignerons d’AOC), CCVF (Caves Coopératives), FNSEA, VIF (Vignerons indépendants) et Vin IGP (vignerons d’IGP).

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière