Imprimer
Commentaires
Vin & Société

Des nouveaux repères de consommation d'alcool à moindre risque

Publié le 06/06/2017 - 18:52

Vin & Société, dans un communiqué, constate que le 4 mai 2017, sous l’égide de Santé Publique France, un groupe d’experts a présenté un rapport formulant une série de recommandations visant à renouveler le discours public sur l’alcool en France.

Parmi les mesures proposées par ce groupe d’experts figure la mise en place de nouveaux repères de consommation :

► 10 verres d’alcool standards par semaine maximum, soit 2 verres par jour maximum (homme et femme confondus), avec des jours sans consommation.

Et de constater que ces nouveaux repères, déjà affichés sur le site Alcool-info-service, sont parmi les plus bas du monde, en décalage avec la moyenne des autres pays*. Le rapport souligne également l’importance de les faire connaître aux Français.


Au nom des 500 000 acteurs de la vigne et du vin, Vin & Société annonce prendre acte de ce changement de norme et renouvelle sa proposition de contribuer à la diffusion des repères de consommation comme l’association l’a déjà proposé aux pouvoirs publics à maintes reprises.

 

La filière viticole prend sa part de responsabilité face aux enjeux de santé publique

La filière viticole s’inscrit dans son temps, elle est prête à prendre sa part de responsabilité face aux enjeux de santé publique. Elle a d’ailleurs déjà engagé sur ses fonds propres une première campagne d’information visant à faire connaître les précédents repères de consommation en décembre 2015**.

En revanche, pour la première fois de notre histoire, Vin & Société constate une toute nouvelle orientation de santé publique passant de la lutte contre la consommation excessive d’alcool à l’idée que toute consommation est nocive, même en quantité minime. En application du principe de précaution, c’est dorénavant l’ensemble de la population qui est visée, plutôt que les populations à risque ou les consommateurs excessifs.

Dans cet esprit, les experts de Santé Publique France proposent un ensemble de mesures visant à remettre en cause toute forme de consommation d’alcool : changement du message sanitaire qui deviendrait « Toute consommation d’alcool comporte des risques pour votre santé », taxation, renforcement du cadre publicitaire sur Internet, etc. Ces préconisations sont proposées de façon régulière depuis des années alors qu’elles n’ont pas fait la preuve de leur efficacité.


A cet égard, Joël Forgeau, Président de Vin & Société déclare:

La filière viticole est prête à accompagner les pouvoirs publics dans la diffusion des repères qui donnent un cadre clair à la consommation d’alcool en France pour permettre à chacun de se situer. Nous sommes pour la responsabilisation des individus et non pour les mesures qui remettraient en cause toute forme de consommation.

Le vin occupe une place singulière dans le coeur et dans la culture des Français qui le consomment d’ailleurs majoritairement de manière occasionnelle***. Nous devons tous nous engager dans la lutte contre les excès mais aussi permettre de préserver une consommation de partage et de plaisir du vin en France.

 

La filière viticole française souhaite enclencher une réflexion constructive et durable.
Elle appelle de ses voeux un véritable dialogue avec les pouvoirs publics fondé sur une approche
transversale et harmonieuse du vin alliant santé, éducation, culture, agriculture et économie.

 

*L’avis d’experts propose un maximum de 10 unités d’alcool par semaine pour les hommes comme pour les femmes, soit 100 g d’alcool pur par semaine. Dans les autres pays ayant adopté des repères de consommation, ces repères vont de 98 à 140 g pour les femmes, et de 150 à 280 g pour les hommes. Source : Governmental standard drink definitions and low-risk alcohol consumption guidelines in 37 countries (étude parue dans le journal Addiction en avril 2016)
**.Campagne d’information Vin & Société « Le vin, je l’aime je le respecte ». Diffusion des repères 2340. Décembre 2015
*** 51% de consommateurs occasionnels. Source Etude Quinquennale FranceAgriMer 2015 (page 8)

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière