Imprimer
Commentaires

Chambord valorise son patrimoine historique et viticole grâce à un chai d'architecte

Publié le 24/09/2019 - 16:43

L'architecte Jean-Michel Wilmotte signe la construction d'un nouveau chai qui sera implanté près du château de Chambord. ll s’agira du tout premier chai d’architecte en Val de Loire. Chambord deviendra ainsi une destination œnotouristique et un site ambassadeur des vins du Val de Loire. L’élaboration dans le domaine d’un vin portant le nom de Chambord permet de défendre et valoriser la marque Chambord et son territoire environnant.

Le projet viticole de Chambord est un projet historique, patrimonial, écologique et économique. En 1518, François Ier entreprend la construction de son « bel et somptueux édifice » : il ordonne la plantation sur son domaine d’un cépage, provenant de Beaune en Bourgogne. Ce cépage deviendra certainement celui qu’on appelle aujourd’hui le romorantin. Il avait fait venir en Val de Loire 80 000 pieds de vigne de ce cépage.

.


Vendanges à la main

À mille quatre cents mètres du château, un seul bloc de quatorze hectares a été planté en 2015 selon une exposition nord-sud. Le terroir est à dominante sableuse, avec un sous-sol argileux. Les vignes de Chambord ont été exploitées en régie directe, à l’aide d’un viticulteur recruté par le domaine, en contrat avec un laboratoire écocertifié et avec les conseils de la famille Marionnet. Les Marionnet ont fourni à Chambord des pieds du cépage romorantin issus de leur vigne pré-phylloxérique. Les vins de Chambord sont produits en agriculture  biologique. Ils sont vendangés à la main par des bénévoles, parmi lesquels des agents de Chambord.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière