Imprimer
Commentaires
Crise viticole

Agrobio Gironde dit non au dispositif de régulation du syndicat des AOC bordeaux et bordeaux supérieur

Publié le 25/06/2020 - 13:27

Le syndicat des AOC bordeaux et bordeaux supérieur vient de proposer un dispositif pour réguler l’offre et la demande de vins.

Aucune raison ne justifie que la viti bio soit intégrée aux dispositifs de régulation de l'offre proposée par le syndicat, s’insurge Agrobio Gironde. Nous demandons donc instamment à ce que les vins Bio et en conversion soient sortis du dispositif envisagé (diminution de rendements/réserve interprofessionnelle) dont l’objectif est de réduire la demande. Et, dans l'optique de mesures d'arrachage, nous demandons à ce que la viticulture bio ne soit pas impactée, sauf à réduire encore une offre insuffisante.

Agrobio Gironde en avançant  ses arguments  estime que la progression des ventes bio n’a pas à subir les baisses des vins en conventionnels. Selon l’association bio,

En 2018, les ventes ont atteint plus d'1 milliard d’euros soit une hausse de +10 % sur 2017, quand la demande en vins dits "conventionnels" est en chute prononcée.

Volumes commercialisés vin bio (hl)

en 2012 : 855 721 hl

en 2018 : 2 275 573 hl

Valeur ventes vin bio (k euros HT -départ filière)

en 2012 : 474 635

en 2020 : 1 207 892

 

Par ailleurs, Agrobio Gironde spécifie aussi que la viticulture bio contribue à valoriser l'image des vins de Bordeaux en répondant à la demande croissante des consommateurs.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière