Imprimer
Commentaires
Vin bio en Europe

80% des Français connaissent les vins bio contre 50% des Allemands

Publié le 10/12/2021 - 14:00

En perspective du salon Millésime Bio, Sudvinbio a commandité une étude sur l'évolution de la consommation de vin bio en Europe. 

On y apprend que 29 % des Européens ont ainsi intégré à leurs habitudes la consommation de vins bio, contre 17 % en 2015.

Les Français sont même 36 % à  consommer du vin bio de façon habituelle, régulièrement ou de temps en temps, contre 17 % en 2015: c’est plus du double.

Nicolas Richarme, président de SudVinBio se réjouit de cette évolution: 

En six ans, on est passé d’une consommation de curiosité à une consommation installée, à une consommation structurelle. L’écart s’est réduit entre les consommateurs qui déclarent avoir eu l’occasion de goûter à un vin bio, ne serait-ce qu’une fois dans leur vie, et les consommateurs réguliers. Plus d’un tiers des Français achètent du vin bio de façon fréquente.

 

Les Français en tête des consommateurs européens de vin bio

Les Français sont plus nombreux (54 %) que les Allemands (33 %) et les Britanniques (29 %) à avoir eu l’occasion de goûter à un vin bio au cours de leur vie.
Cette donnée est à mettre en relation avec le niveau de connaissance des vins bio dans les pays. 83% des Français connaissent le vin bio mais seulement 50 % des Allemands et 43 % des Britanniques. 

Globalement les consommateurs de vin bio sont des jeunes hommes CSP+ urbains. Pour exemple, 75 % des habitants de l’agglomération parisienne ont déjà eu l’occasion de goûter à un vin bio, c’est près du double de la moyenne européenne (39 %). 
 

Les consommateurs consentent à un surcoût

Toujours d'après l'étude de SudvinBio, en moyenne, les Européens dépensent 13,90 euros pour un vin bio contre 11 euros pour un vin non bio.

L’écart se creuse donc indique l'interprofession. En 2015, il était de 90 centimes. Cette dynamique est probablement à relier avec les débats en cours relatifs à la juste rémunération des producteurs et plus largement avec le consentement à payer plus cher pour consommer mieux.

les Européens dépensent 13,90 euros pour un vin bio contre 11 euros pour un vin non bio

Dans le détail de trois pays étudiés en particulier à savoir la France, le Royaume-Uni et l'Allemagne, l'étude révèle que les Britanniques sont ceux qui en 6 ans ont consenti la plus importante hausse de prix sur les vins bio. Le prix moyen d'une bouteille de vin bio au Royaume-Uni a augmenté en moyenne de 6,60 euros, passant de de 12,30 à 18,90 euros. Sur les vins non bio, la hausse de prix n'est que de 2,40 euros.

Au contraire en Allemagne où les hausses de prix sur les vins sont presque égales sur les vins bio et non bio. 

En France, le prix moyen des vins acheté a augmenté de 4,2 euros pour les vins conventionnels et de 5 euros pour les vins bio, soit une différence de 0,8 euros. 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière