Imprimer
Commentaires
Vin et société

Une instance interministérielle vin est demandée

Publié le 22/01/2014 - 18:43

Communiqué de presse

Vin & Société se félicite des avancées et demande la création d’une instance interministérielle dédiée au vin 
 
4 mois après la campagne de mobilisation sans précédent lancée par Vin & Société et les 500 000 acteurs de la vigne et du vin, la filière viticole dresse un premier bilan de « cequivavraimentsaoulerlesfrançais.fr ».
 
·         Suspension de 2 mesures sur 5 : un premier pas 
 
Le 26 septembre 2013, Vin & Société interpellait le Président de la République et le Premier Ministre pour qu’ils soutiennent la filière viticole française, 2ème contributeur à la balance commerciale de notre pays devant le luxe et après l’aéronautique. La situation était préoccupante puisque 5 mesures étaient alors envisagées : interdiction de parler positivement du vin dans les médias ; radicalisation du message sanitaire ; durcissement des mentions sanitaires sur les étiquettes, taxation du vin au nom de la santé publique ; interdiction de parler du vin sur internet.
 
Les deux dernières mesures ont été suspendues au terme d’une vaste campagne de mobilisation ayant permis de faire entendre la position de la filière viticole avec le soutien d’une partie de l’opinion :
 
-          « Cequivavraimentsaoulerlesfrançais.fr » : un site internet pédagogique, vaisseau amiral de la campagne. Plus de 300 000 visiteurs dont 70 000 le premier jour. Le site cequivavraimentsaoulerlesfrancais.fr,  véritable dispositif d’information, a été pensé pour que chacun puisse en quelques clics : soutenir la campagne, interpeller les parlementaires de sa circonscription directement en ligne et relayer la campagne sur les réseaux sociaux.
 
-          Une interpellation directe parue dans Le Journal du Dimanche du 29 septembre (cf visuel ci-contre)
 
-          Un engagement d’une partie de l’opinion : 70 000 interactions et partages de la campagne via Facebook, 3 900 tweets.
 
-          Plus de 250 articles de presse en France et à l’étranger.
 
-          Soutien de 5 organisations professionnelles : l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH), le Syndicat National des Hôteliers Restaurateurs, Cafetiers et Traiteurs (SYNHORCAT), l’Union des Œnologues de France, le Syndicat des Cavistes Professionnels et l’Union de la Sommellerie Française 
 
-          Le Comité Européen des Entreprises Vins (CEEV), la Confédération Européenne des Vignerons Indépendants (CEVI) et l’European Federation of Origin Wines (EFOW) viennent de rejoindre la mobilisationde Vin & Société et appellent également à la mise en place d’un véritable dialogue.
 
« L’ampleur de la campagne de mobilisation, le soutien régulier et constant de nouveaux acteurs montrent s’il en était besoin, à quel point le vin est un élément essentiel de notre patrimoine vivant. Le traiter en simple boisson alcoolisée serait mépriser l’histoire et le travail des 500 000 acteurs de la vigne et du vin. La filière viticole demande la création d’une instance interministérielle dédiée pour une approche transversale, constructive et efficace de tous les enjeux. Chacun le comprend, le vin c’est de l’agriculture, de l’économie et de l’emploi non délocalisable, du tourisme, de l’éducation, de la culture et de la santé » déclare Joël Forgeau Président de Vin & Société.
 
·         2014 : vigilance et maintien de la mobilisation
Si 2 mesures sur 5 ont effectivement été suspendues en 2013, il convient de rappeler que la difficulté de parler du vindans les médias reste un sujet préoccupant pour Vin & Société en raison de la jurisprudence récente de la Loi Evin etque le durcissement des mentions sanitaires reste toujours envisagé.
Aussi, la filière viticole sera particulièrement attentive aux débats à venir en 2014
-          Rapport de la MECSS (Mission d'évaluation et de contrôle de la sécurité sociale sur la fiscalité comportementale / Sénat / fin janvier) ;
-          Plan Cancer 2014-2018 (Présentation officielle en février) ;
-          Loi de Santé Publique (Assemblée Nationale début mai / durcissement de la Loi Evin et mentions sanitaires )
-          PLFSS 2015 (Assemblée Nationale / Projet de Loi de financement de la sécurité sociale / octobre-novembre).
« En amont d’échéances aussi importantes, Vin & Société et les 500 000 acteurs de la vigne et du vin regrettent l’absence de consultation de la filière vin qui est une chance pour la France et demandent un véritable lieu de dialogue» poursuit Joël Forgeau.
 
cequivavraimentsaoulerlesfrancais.fr / www.vinetsociete.fr / @vinetsociete

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière