Imprimer
Commentaires
Publicité et vin

Pas de clarification pour la loi Evin

Publié le 02/09/2015 - 10:42
« Ne sont pas considérés comme une publicité ou une propagande au sens du présent chapitre les contenus, images, représentations, descriptions, commentaires ou références relatifs à une région de production, à une toponymie, à une référence ou à une indication géographique, à un terroir, à un itinéraire, à une zone de production, au savoir-faire, à l’histoire ou au patrimoine culturel, gastronomique ou paysager liés à une boisson alcoolique disposant d’une identification de la qualité ou de l’origine, ou protégée au titre de l’article L. 665 6 du code rural et de la pêche maritime ».

Vous aussi vous y avez cru ?
Le Conseil constitutionnel alors a détruit vos espoirs. L’amendement qui devait clarifier la loi Évin sur la publicité sur l’alcool a finalement été rejeté par les « Sages » auxquels appartiennent Jean-Louis Debré, Valéry Giscard d’Estaing, Lionel Jospin, Michel Charasse et six autres membres.

La Revue du vin de France décrit au plus juste cette décision qui n’a « pour le moment d’autre effet que de replonger le gouvernement dans sa schizophrénie, un mal bien français, avec d’un côté, Laurent Fabius, premier ambassadeur de France, qui s’engage pour la promotion du vin et de la gastronomie et encourage l’œnotourisme dans l’Hexagone et de l’autre, le ministère de la Santé qui affirme que « le risque de cancer apparaît dès le premier verre de vin ». »

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière