Imprimer
Commentaires
Grêle

Les réponses de S. Le Foll

Publié le 11/06/2014 - 15:04

Suite aux violents orages accompagnés de forts épisodes de grêle les 8 et 9 juin 2014, le vignoble a été particulièrement touché dans le Nord-Est du Médoc et en Charente, avec des pertes allant de  30 % à 100 % selon les parcelles, indique aujourd'hui le Ministère de l’Agriculture dans un communiqué.

Si les pertes de récolte résultant de la grêle sont assurables et, de ce fait, ne relèvent pas du régime des calamités agricoles, le Ministère indique que le régime des calamités agricoles est toutefois mobilisable, le cas échéant, pour les pertes de fonds, si les dommages impactent la récolte 2015 ou les suivantes.

Les services de l’Etat procèdent actuellement à une première évaluation des dégâts, afin de disposer d’un bilan consolidé dans les meilleurs délais. Le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll, demande ainsi aux services de l’Etat de tout mettre en place pour que les exploitants concernés puissent : solliciter un dégrèvement de la taxe sur le foncier non bâti pour les parcelles touchées par la grêle ; solliciter auprès des caisses MSA une prise en charge de cotisations sociales ; et solliciter des autorisations d’achat de vendanges en ce qui concerne le cas particulier des viticulteurs.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière