Imprimer
Commentaires
International

Trois nouvelles pratiques œnologiques validées par l’OIV

Publié le 15/04/2021 - 12:25

Traitement des raisins par des champs électrique pulsés (CEP), traitement des moûts par hautes pressions continues et traitement des moûts et des vins par passage sur des billes adsorbantes de styrène - divinylbenzène : telles sont les trois nouvelles pratiques œnologiques validées par l’organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), lors de la dernière assemblée générale à Paris. En complément, l’OIV a rétabli l’autorisation d’utiliser les gommes de cellulose (CMC) sur vins rosés.

photo O.Lévêque/Pixel6TMLes champs électriques pulsés perméabilisent les membranes des cellules et ont pour objectif d’augmenter l’extraction de composés d’intérêt : polyphénols, azote, précurseurs aromatiques, etc. L’application de hautes pressions (entre 2 000 et 4 000 bars) en continu a pour effet de détruire les microorganismes, y compris les spores. Le passage sur des billes adsorbantes de styrène - divinylbenzène doit permettre de diminuer les concentrations en géosmine, une des molécules responsables du goût moisi-terreux.

Avant d’être applicables en France, ces pratiques doivent être intégrées dans la réglementation de l’Union européenne.

Plus d’informations sur les champs électriques pulsés sur le site de l’IFV Occitanie, qui a publié le résultat de ces essais sur quatre cépages rouges et un blanc.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière