Imprimer
Commentaires
Union Européenne

Quelles nouvelles pratiques œnologiques validées pour ce millésime ?

Publié le 11/05/2022 - 15:11

Depuis 2019, les dernières assemblées générales de l’OIV avaient validé plusieurs pratiques œnologiques. Il restait encore à l’Union européenne à les officialiser pour qu’elles soient applicables sur son territoire, et donc en France. C’est chose faite : depuis le 8 février, le nouveau règlement 2022/68 est entré en vigueur. Il modifie le 2019/934. Les nouveautés sont les suivantes :

  • l’autorisation d’utiliser les gommes de cellulose (CMC) sur vins rosés est rétablie. Les CMC demeurent également admises sur vins blancs et effervescents ;
  • l'utilisation de deux nouveaux additifs est validée : l’acide fumarique (contre la casse protéique) et l’aspergillopepsine (pour inhiber la fermentation malolactique) ;
  • le traitement des raisins et des moûts par haute pression discontinue est autorisé, tout comme le traitement des moûts par haute pression continue. Ces deux pratiques visent à réduire ou à éliminer les micro-organismes indigènes.
  • deux autres techniques visant à favoriser l’extraction des composés d’intérêt (polyphénols, azote, précurseurs aromatiques, etc.) reçoivent leur feu vert : il est désormais possible de traiter les raisins foulés aux ultrasons ou par des champs électriques pulsés.
  • le passage des moûts et des vins sur des billes adsorbantes de styrène - divinylbenzène est autorisé pour diminuer les concentrations en géosmine, une des molécules responsables du goût moisi-terreux.

Pour consulter le règlement : https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=CELEX:32022R0068

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière