Imprimer
Commentaires
International

Protection des IG en Chine

Publié le 12/12/2019 - 15:51

Dans la dernière newsletter de Business France Vin, on apprenait qu'un accord entre l’Union Européenne et la Chine avait été signé récemment à Pékin, afin de protéger des Indications Géographiques (IG). Appelé « Accord 100+100 », Il permettra à 100 IG européennes (dont 26 françaises) d’être protégées en Chine.

Phil Hogan, ancien commissaire européen à l’Agriculture et futur Commissaire européen au Commerce, était en déplacement à Shanghai et Pékin afin de conclure l’accord sur la protection de 100 IG européennes en Chine et 100 IG chinoises dans l’Union Européenne. 

Ce processus avait été lancé dès juillet 2007 par la Chine et l’Union Européenne et avait pour but la protection de 10 IG coté UE et 10 IG coté Chine : le projet 10 + 10 avait finalement abouti en 2012. 

Le 2 juin 2017, le processus s’est donc poursuivi avec le projet 100+100. Deux listes de 100 produits ont été publiés par chacune des parties qui s’engage à les protéger sur leur territoire respectif dès l'entrée en vigueur de l'accord. Au sein des 100 IG européennes proposées, 26 IG concernent la France dont 22 IG Vins/Spiritueux2 IG Fromages (Comté et Roquefort), 1 IG Pruneaux d’Agens et l’IG Genièvre (partagée entre la Belgique, les Pays-Bas, l’Allemagne et la France). La liste complète est visible sur le site de la commission européenne. 

Parmi les 22 IG, il faut noter 10 appellations des vins listés avaient déjà fait l’objet d’une protection depuis plusieurs années en Chine telles que les AOC Bordeaux, Champagne, Cognac, Graves, Margaux, Médoc, Pauillac, Pessac-Léognan, Pomerol, Saint-Emilion. Les 12 « nouvelles » indications sont les suivantes : les AOC Alsace, Armagnac, Beaujolais, Bourgogne, Calvados, Chablis, Châteauneuf-du-Pape, Côtes de Provence, Côtes du Rhône, Côtes du Roussillon, Languedoc, et l’IGP Pays D’Oc.

L’accord est évolutif et prévoit d’ajouter de nouvelles IG175 IG supplémentaires seront ajoutées dans les 4 prochaines années suivant l’entrée en vigueur de l’accord (prévue en 2020).
Source : 
Ministère de l’agriculture. 

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière