Imprimer
Commentaires
Aide OCM

Priorité à la restructuration du vignoble en Espagne

Publié le 18/04/2018 - 11:00

L’Espagne vient de valider son programme d’aides OCM pour la période 2019-2023. Sur cinq ans, plus d’un milliard d’euros seront distribués aux viticulteurs.
Chaque année, l’enveloppe sera distribuée de la manière suivante : 72,5 millions pour la restructuration et la reconversion des vignobles; 56 millions pour les investissements dans les chais, 50 millions pour la promotion dans les pays tiers et 32,8 millions pour la distillation des sous-produits du vin. Comme dans le plan précédent, la mesure « restructuration du vignoble » est celle qui bénéficie du plus de budget (un tiers de l’enveloppe). L’objectif est de restructurer environ 11 % du vignoble espagnol soit quelque 100 000 ha.
Avec l’appui des aides à la restructuration, les vignerons espagnols plantent essentiellement du tempranillo et du grenache noir en variétés noires et du macabeu et de l’airén en cépages blancs.

La levée de voile sur ce nouveau programme, a aussi été l’occasion d’annoncer une simplification dans la gestion administrative de l’aide « promotion pays tiers » qui, en Espagne aussi, pose problème. La gestion des dossiers par l’équivalent espagnol de France AgriMer se fera désormais au niveau des provinces, non plus au niveau national.

Comparaison France-Espagne

En 2016-2017, l’enveloppe française s’élevait à 280 M€ contre environ 2010 M€ en Espagne. La répartition était la suivante : 123,3 M€ pour la restructuration et reconversion du vignoble, 93,0 M€ pour les investissements des entreprises, 34,6 M€ pour la promotion sur les marchés des pays tiers, 28,9 M€ pour les prestations viniques et 0,7 M€ pour l’information sur le marché intérieur.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière