Imprimer
Commentaires
Champagne

De nouveaux relais de croissance à l'export

Publié le 20/03/2017 - 09:08

En 2016, le marché mondial du Champagne confirme le développement en valeur de la filière, à travers la montée en gamme des consommateurs, mais également d’une part plus importante des nouveaux relais de croissance à l’export, selon le CIVC.

 

Malgré une légère baisse des volumes (-2,1%) liée à la morosité du marché français et à la dépréciation brusque de la livre, le chiffre d’affaires 2016 constitue la seconde année record (4,71 milliards d’euros) après celui réalisé en 2015 (4,74 milliards d’euros).

 

 

En valeur, les marchés traditionnels du Champagne poursuivent une croissance dynamique, dans les pays lointains (Etats-Unis : +4,9%, Japon : + 3%) mais aussi en Europe (Allemagne : +3,4%, Pays-Bas : +6,3%). L’Europe du Sud confirme sa reprise (Espagne : +1,3% et Italie : +6,4%) et l’Europe du Nord son importance : en cumulé Suède, Danemark, Finlande et Norvège croissent de +3,5%.

 

Enfin, de nombreux pays confirment leur statut de relais de croissance, sur plusieurs continents : Amérique (Canada : +9,4%, Mexique : +12%) ; Afrique (Afrique du Sud : +15,1%), Océanie (Nouvelle-Zélande : +25,4%) ou Asie (Corée du Sud : +14,2%) ; le « monde chinois » comprenant la Chine, Hong-Kong et Taiwan demeure un fort potentiel.

 

Dans la plupart des pays, le modèle d’une croissance du Champagne tirée par l’export et par la diversification des cuvées se confirme donc : en 2016, la Champagne a exporté 8,6% de bouteilles de Champagne rosé de plus qu’en 2015, et 4,6% de cuvées de prestige de plus. Les consommateurs de Champagne se tournent vers des cuvées toujours plus rares et plus prestigieuses.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière