Imprimer
Commentaires
Packaging

Ruinart poursuit ses efforts dans l'éco-conception de l'emballage de ses champagnes

Publié le 10/09/2020 - 17:33

Le 15 septembre seront commercialisées les premières bouteilles de champagne Ruinart emballées dans un "étui seconde peau" en papier.

D'après la maison champenoise :

Ce nouvel étui qui enveloppe le flacon comme une seconde peau, permet de réduire de 60 % les emissions de gaz à effet de serre sur le cycle de l'emballage.

Les fibres de cellulose enrichies avec un oxyde metallique permet de renforcer la protection du vin à la lumière, notamment les flacons de Blanc de Blancs en verre clair.

Résistant à l'humidité, il peut rester 3h dans un seau à champagne sans se détériorer.

Pour la marque, l’étui seconde peau est une nouvelle étape dans une politique de développement durable, qui verra à  terme la disparition totale des coffrets.

Dans sa démarche d'éco-conception des emballages, Ruinart s'engage à ce que  tous les matériaux utilisés pour les emballages soient d’origine France (87 %) ou Europe de l’Ouest (12 %). Les emballages en carton ou coffrets en bois, tout comme la fibre de cellulose utilisée pour fabriquer l’étui seconde peau, sont également sourcés de manière durable (forêts éco-gérées, label FSC ou PEFC)

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière