Imprimer
Commentaires
R&D

Le vignoble de Savoie en quête d'alternatives au brûlage des bois

Publié le 07/06/2018 - 13:23

Le Laboratoire de Chimie Moléculaire et Environnement (LCME) de l’Université Savoie Mont Blanc a lancé au printemps dernier le projet VITIVALO dont le but est de proposer des alternatives à la pratique actuelle du brûlage à l’air libre des déchets viticoles sur le territoire Savoie Mont Blanc. Ce projet s’inscrit dans un contexte environnemental et sociétal préoccupant sur notre territoire (participation du brûlage des déchets viticoles à la pollution de l’air pendant la période hivernale) et réglementaire (nouvel arrêté préfectoral sur l’interdiction du brûlage à l’air libre qui est entrée en vigueur en 2018 en Savoie).

Coordonné par deux chercheurs du LCME (Christine Piot et Grégory Chatel), le projet VITIVALO se focalise sur deux axes de recherche complémentaires : l’un consiste à limiter l’impact environnemental de la filière viticole sur l’atmosphère, et l’autre à développer de nouvelles filières économiques locales valorisant les déchets viticoles via leur valorisation chimique, thermique ou sous forme de matériaux.

Une thèse co-financée par le Conseil Savoie Mont Blanc et l’ADEME est également associée au projet VITIVALO.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière