Imprimer
Commentaires
Marché

VINIGP en faveur des contractualisations pluriannuelles

Publié le 13/10/2017 - 15:34

Réunis en Conseil d’administration le 11 octobre 2017, les membres de la Confédération des Vins IGP de France ont fait un point sur la récolte et la situation du marché en ce début de campagne.

Les vins IGP voient leurs volumes à la baisse de l’ordre de 30%, passant de 12,8 à 10 Mhl. Cette tendance baissière se retrouve en Europe avec une production estimée à 145 Mhl (-14%), une des plus faibles jamais constatées. L'Italie avec 40 millions d'hectolitres (-26%) et l'Espagne avec 36 millions d'hectolitres (-20%) enregistrent aussi un fort recul.

Si ces éléments de conjoncture laissent augurer des conditions favorables dans les négociations à venir pour les vignerons, les membres de la Confédération estiment que le contexte est également propice pour la mise en place d’outils tel que la contractualisation pluriannuelle afin de limiter une possible flambée des prix. En effet, les annonces faites par le Président de la République dans le cadre des Etats Généraux de l’Alimentation sur ce volet sont encourageantes pour les producteurs.

Michel Servage, président de la Confédération des vins IGP de France estime « nécessaire un rattrapage des prix sur les vins IGP mais laisser faire le marché, sans un minimum d’encadrement, ne permettra pas d’envisager sereinement l’avenir pour nos exploitations. Construire des relations durables est à portée de main, saisissons-nous de cette opportunité».

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière