Imprimer
Commentaires
VSIG, IGP, AOP

Transactions en retrait mais prix en progrès

Publié le 23/02/2015 - 20:27
Selon FranceAgrimer, d’après les données de contrats d’achats disponibles fin janvier 2015, on observe que les cumuls des transactions sont en retrait par rapport à la campagne précédente sur les trois couleurs de VSIG et IGP, ainsi qu’en rouge et rosé pour les vins AOC/AOP. S’agissant des prix moyens, ils progressent sur tous les segments, à l’exception des vins de France AOC rouges.

Marché à la production Vin de France (SIG)

Fin janvier 2015, le total des échanges de Vin de France (SIG) depuis le début de la campagne s’élève à 1,6 million d’hl, soit un volume commercialisé inférieur de 10 % à celui observé au cours de la même période de la campagne précédente.

La majorité des échanges concerne des vins vendus sans mention de cépage qui totalisent 862 milliers d’hl (- 23 % vs fin janvier 2014), dont 597 milliers d’hl en rouge/ rosé (- 22 % ) et 264 milliers d’hl en blanc (- 24 %).
Les ventes de Vin de France SIG mentionnant un cépage représentent 46 % des transactions, avec un volume cumulé de 723 milliers d’hl, soit une progression de 12 % depuis le début de la campagne, la demande étant bonne tant en rouges/rosés (395 milliers d’hl soit + 7 %) qu’en blancs(328 milliers d’hl soit + 17 %)
A ce stade de la campagne, les cours sont fermes et supérieurs à ceux de la campagne précédente, soit 73,73 €/hl (+ 12 %) en rouge/rosé et 79,07 €/hl (+ 8 %) en blanc pour les vins sans mention de cépage, et 81,82 €/hl (+ 13 %) en rouge/rosé et 94,60 €/hl (+ 12 %) en blanc pour ceux mentionnant le cépage.

Marché Vins de France à Indication Géographique Protégée (IGP)

Fin janvier 2015, les échanges cumulés des Vins IGP représentent 5,3 millions d’hectolitres, soit 21 % de plus par rapport à la même période de la campagne précé-dente.

L’essentiel des échanges (73%) porte sur les vins vendus avec une mention de cépage, qui atteignent 3,9 millions d’hl (+ 18 %) dont 2,9 millions d’hl de rouges/rosés (+ 19 %) et 1 million d’hl de blancs (+ 15 %).

Les ventes de vins sans mention de cépage représentent 27 % des transactions, avec pour ce début de campagne, un cumul de 1,5 million d’hl (+ 29 %) réparti en 1,3 million d’hl de vins rouges/rosés (+ 32 %) et 200 milliers d’hl de blanc (+ 17 %). Les cours des vins IGP sans mention de cépage se situent à 85,26 €/hl (+ 11 %) pour les rouges/rosés et à 86,63 €/hl (+ 7 %) pour les blancs.
Avec mention de cépage, le prix des transactions s’établit à 89,04 €/hl pour les rouges/rosés (+15 %) et à 104,27 €/hl pour les blancs (+14 %).

Marché Vins de France d’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC/AOP)

Concernant les vins AOP, les informations communiquées par les organisations interprofessionnelles des vins de France AOC/AOP à fin décembre 2014 traduisent un recul du volume global d’échanges depuis le début de la campagne 2014-2015.

Ce repli incombe essentiellement au retrait des appellations rouges de Bordeaux, du Beaujolais, de Bourgogne et de la Vallée du Rhône, mais également des appellations blanches d’Alsace et rosées de provence et de la vallée du Rhône.

En revanche, les transactions en vins blancs du Val de Loire et de la Bourgogne, en vins rosés du Val-de-Loire et en vins rouges du Languedoc-Roussillon, sont en progression.
En termes de valorisation, la plupart des vignobles progresse par rapport à la campagne précédente ; toutefois, les vins de bourgogne (rouges et blancs) apparaissent en retrait, de même que ceux (rouges) du beaujolais et du val de Loire.

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière